La Chirurgie laparoscopique

La laparoscopie, appelée également «cœlioscopie » est une technique chirurgicale mini-invasive de diagnostic et d'intervention  sur la cavité abdominale, de plus en plus utilisée sur l'appareil digestif (chirurgie viscérale), en gynécologie et en urologie.

 

La laparoscopie consiste à accéder à la cavité abdominale sans ouvrir la paroi abdominale.

 

Elle est possible grâce à plusieurs artifices :chirurgie laparoscopique

 

- Une « optique » (reliée à une caméra) est introduite dans la cavité abdominale à travers une cicatrice que le chirurgien pratique dans l’ombilic. Cette « optique » est reliée à un « moniteur » (écran) que le chirurgien regarde en opérant.

 

- Du gaz carbonique (CO2) est ensuite introduit dans la cavité abdominale. La pression positive exercée par ce gaz va soulever la paroi abdominale, créant ainsi un espace entre la paroi et les viscères où le chirurgien peut regarder et où il peut introduire ses instruments pour opérer.

 

- Des « trocarts » (sortes de grosses aiguilles de 5 à 12 mm) sont introduits à travers la paroi ainsi soulevée, par lesquels le chirurgien va passer des instruments de 5 à 12 mm de diamètre pour opérer (pinces, ciseaux, instruments de coagulation et de suture, etc.).

 

Les intérêts de la cœliochirurgie sont multiples, et ils ont été maintes fois prouvés par des études comparatives :

 

- diminution de « l’agression » chirurgicale sur le corps du patient, d’où une moindre douleur en post-opératoire ;

- diminution du risque infectieux ;

- diminution du risque de complications « pariétales » (abcès de paroi, éventration), ceci étant particulièrement intéressant chez le sujet obèse ;

- diminution du risque d’adhérences dans le péritoine ;

- pour certaines interventions : diminution de la durée opératoire ;

- diminution de la durée d’hospitalisation ;

- diminution de la durée d’arrêt de travail et reprise plus rapide des activités ;

- et enfin : intérêt esthétique, puisque les cicatrices sont de très petite taille.

 

Les techniques chirurgicales mini-invasives se combinent idéalement avec le concept de récupération rapide après chirurgie.